Le contenu vidéo est de plus en plus populaire sur le web : près de 6 milliards d’heures de vidéo sont visionnées chaque mois par les internautes, ce qui représente le tiers (oui, le tiers) de leur activité en ligne. Une bonne stratégie de contenu devrait donc avoir quelques vidéos dans son arsenal.

Pour votre stratégie d’inbound marketing, la vidéo permet de rendre vos publications de blogue plus visuelles et attirantes, en plus d’être plus dynamique qu’un simple texte. Alors, voici  quelques trucs pour créer du contenu vidéo qui génèrera des visites sur votre site web.


1. Miser sur le contenu avant le contenant

Tout d’abord, soyez sans crainte marketeur, vous n’avez pas besoin d’engager une équipe de tournage complète et débloquer des budgets faramineux pour publier des vidéos sur votre blogue. Une caméra sur un trépied et un logiciel de montage de base peut très bien faire le travail (on verra plus loin dans ce billet l’équipement de base nécessaire). Vous devez avant tout mettre l’accent sur la qualité du contenu et du propos avant de vous lancer dans des vidéos de qualité professionnelle. C’est le contenu qui va garder l’internaute captif et l’amener à visionner votre vidéo jusqu’à la fin. Comme dans vos articles de blogues, le sujet doit être intéressant et utile pour la personne qui la regarde.

Pourquoi ne pas reprendre un billet de blogue que vous avez déjà publié dans le passé et qui a connu du succès ? Cette nouvelle publication va vous permettre d’attirer de nouveaux visiteurs sur votre  site et de génèrer des leads. 


2. Créer des vidéos courtes et consices

En cette ère de l’instantanéité, la plupart des gens sont pressés et veulent avoir de l’information sans perdre de temps. Il est donc important de créer des capsules concises et de courte durée. Selon une étude de Insivia, 45% des visiteurs vont arrêter de regarder votre vidéo après 1 minute et 60% après 2 minutes. Cette statistique dit tout. Si vous avez beaucoup de choses à dire, il est préférable de couper votre capsule en plusieurs séquences. À la fin de chacune, invitez les gens à regarder la suivante. Pourquoi ne pas ajouter un «appel à l’action» à la fin de la série ? 

  

3. Un thème, un persona… une vidéo!

Comme dans vos articles de blogue, assurez-vous d’avoir seulement un thème par vidéo. Ne vous éparpillez pas, car vous allez perdre l’intérêt de l’internaute. De plus, n’oubliez pas que les moteurs de recherche comme Google assigne un seul mot-clé à chacune des pages de votre site. Une vidéo, un mot-clé. Si jamais vous décidez d’héberger votre vidéo à l’externe comme sur YouTube, assurez-vous que le titre et la description contiennent votre mot-clé afin qu’il soit bien répertorié sur ces plateformes. Il serait d’ailleurs intéressant de vous créer une chaine sur YouTube où tous vos clips seront publiés. Il s’agit d’un des sites les plus visités dans le monde et qui risque de générer beaucoup de trafic vers votre site web.

Ne tentez pas non plus de vous adresser à tout le monde en même temps, car votre message sera mal compris. Ciblez un persona dans votre stratégie de contenu et parlez-lui comme si vous étiez face-à-face. De cette façon, vous allez bâtir une relation de confiance avec lui et il sera intéressé par vos prochaines capsules. Avec un message trop général, personne ne se sentira interpellé.

Blogue - TUK Agence - Persona

4. Encore plus de visuels

Pour rendre votre présentation encore plus interactive et visuelle, vous pouvez intégrer de l’infographie lors du montage. Un tableau, un graphique ou une liste de points va appuyer votre propos et rendre la vidéo encore plus simple à comprendre. Rien de mieux que de voir et d’entendre l’information pour bien l’assimiler. Pour réaliser cela, vous pouvez créer des diapositives avec PowerPoint de la suite Office. Ce logiciel simple à utiliser va vous permettre de créer de belles images qui pourront par la suite être insérées dans votre montage.  

5. Avoir l’équipement de base nécessaire

Comme vous le savez surement, la production vidéo peut être très couteuse. Par contre, il est possible de s’en sortir à peu de coûts. Voici donc une liste d’équipement de base pour créer vos premières capsules vidéo:

  • Une caméra: C’est assez évident qu’une caméra est nécessaire pour commencer à produire des vidéos. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’aller en acheter une, vous avez certainement quelqu’un dans votre équipe de travail qui possède une caméra DSLR ou même une caméra de type compact qui a l’option de faire de la vidéo. Ces caméras sont tout à fait valables pour commencer à créer du contenu vidéo pour votre blogue.
  • Un trépied: Le trépied est un outil essentiel pour créer vos vidéos. Vous ne voulez surtout pas d’un cadre qui bouge sans arrêt et qui donne un mal de tête à vos visiteurs. Placez votre appareil sur un trépied et vous aurez un look beaucoup plus professionnel. 
  • Un micro-cravate: Il s’agit peut-être de l’outil le plus souvent négligé, mais combien important ! Un son de qualité est primordial, surtout pour des vidéos de type blogue où le contenu est la pièce maitresse. On ne veut pas un son ambiant trop fort qui dérange l’internaute lors du visionnement.  
  • Un logiciel de montage vidéo: Un logiciel simple d’utilisation et gratuit comme Imovie deApple va donner de très beaux résultats. Vous serez même en mesure d’y incorporer de belles transitions et des titres. 

 

6. Le texte, on n’y échappe pas

Afin d’augmenter vos chances d’être bien répertorié sur les moteurs de recherche, assurez-vous de publier dans votre article de blogue où se trouve votre vidéo un verbatim ou au moins un résumé de votre vidéo en mots. La raison est simple, les moteurs de recherche ne sont pas en mesure de lire et comprendre vos vidéos. Ils voient que votre article contient une vidéo, mais ils ne sont pas capable de la décoder. C’est pour cette raison qu’il est très important de présenter en mots le contenu vidéo sur la même page que la vidéo. 

Voici donc quelques trucs pour bien commencer à créer vos propres vidéos. Silence, on tourne !

Article écrit originalement par Cédric Lacasse pour le compte de FLY Conseils, devenu Globalia. Lien vers l’article original.