En agence, on en voit des vertes et des pas mûres de la part de nos clients. Certains pensent tout savoir tandis que d’autres ne savent pas comment envoyer un courriel. J’exagère juste un peu. D’un autre côté, on ne peut pas leur en vouloir. Le web évolue à une telle vitesse qu’il est très difficile de se garder à jour. Plusieurs pratiques qui étaient coutumes il y a quelques années seulement sont maintenant dépassées.

Dans cet article, il sera question de 10 pratiques web dépassées que vous devez arrêter de faire immédiatement.

1. Optimiser votre site uniquement pour les moteurs de recherche

Tout bon spécialiste en web va vous le dire:  «Si vous voulez bien sortir sur Google, vous devez optimiser votre site.» Oui, il est effectivement très important que votre site ait les bonnes configurations SEO afin qu’il soit bien indexé par les moteurs de recherches. Par contre, s’il n’est pas visuellement attrayant et ne facilite pas l’expérience utilisateur, les visiteurs ne seront pas tentés de poursuivre la navigation. Il est donc impératif d’avoir en tête les besoins de vos personas lors de la conception de votre site.

Au final, ce n’est pas au robot de Google que vous voulez vendre vos produits ou services, mais bien à des humains et clients potentiels.

2. Ne pas avoir une version mobile de votre site web

 

mobile-websites

Le trafic en ligne sur les mobiles est en hausse constante depuis plusieurs mois et va probablement continuer d’empiéter sur les parts des ordinateurs de bureau dans le futur. En 2014, une étude de Comscore affirmait que 60% des visites sont faites sur les mobiles. Un site web qui n’est pas «responsive» pourrait vous pénaliser fortement. Il n’est donc plus un luxe, mais bien une nécessité pour toutes entreprise qui se respecte d’avoir un site web visible sur les mobiles et les tablettes.

D’ailleurs, depuis le 21 avril 2015, Google accorde, dans leur algorithme, une plus grande importance aux sites adaptés au mobile.

3. Ignorer les commentaires

Votre entreprise est fort probablement sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Linkedin. Il y a donc de fortes chances que vous ayez déjà reçu des commentaires négatifs ou des plaintes via ces réseaux. Ces commentaires qui sont publiés sur votre page Facebook ou sur votre fil de nouvelles sont publics et peuvent prendre de l’ampleur assez rapidement. Il est donc important de ne pas prendre ces commentaires à la légère et les traiter le plus vite possible. Il n’y a pas une solution parfaite pour les entreprises, mais le pire est de laisser-aller et de ne rien faire.

La plupart des entreprises qui performent bien sur les réseaux sociaux répondent aux commentaires dans les heures qui suivent et démontrent de l’empathie envers le plaignant.

4. Utiliser les meta-keywords sur son site

L’utilisation des meta-keywords qui était pratique courante il y a 10 ans, n’est plus nécessaire maintenant. La raison est simple : Google ne tient pas compte de cette balise dans son algorithme. Vous pouvez toujours en mettre sur les pages de votre site, mais ça n’aura aucune influence sur l’indexation de votre site sur les moteurs de recherche.

Rappelez-vous que le code source de votre site est public et donc, en ayant la balise meta-keywords, vous exposez la liste de vos mots-clés à tous… même vos compétiteurs !

5. Ne pas se servir du vidéo

Ce type de média est de plus en plus populaire sur le web et, encore mieux, il est de moins en moins dispendieux de créer des vidéos de qualité. Un téléphone intelligent sur un trépied peut très bien faire le travail. Alors, il est maintenant assez nécessaire d’avoir quelques vidéos sur votre site web ou sur vos différents réseaux sociaux.

Après tout, YouTube est le moteur de recherche le plus populaire sur le web, tout juste après Google !

6. Donner vos ressources téléchargeables gratuitement

Une ressource téléchargeable (comme un guide sur l’inbound marketing ou une grille pour bien concevoir votre site web) est un outil complet qui va aider et éduquer l’internaute. Si vous avez cliqué sur un des liens plus haut, vous avez pu voir une page de destination où l’on demandait certaines informations en échange de la ressource. Il s’agit du coût pour y avoir accès.

Pour le marketeur, ces ressources ont pour objectif de capturer les informations du visiteur qui est intéressé par le contenu comme son adresse courriel ou l’industrie dans laquelle il travaille. De cette façon, le marketeur sera en mesure de connaitre davantage le visiteur et ainsi lui envoyer d’autres contenus qui pourraient l’intéresser dans le futur. Une erreur est donc de donner ces ressources sans demander aucune information de vos visiteurs.

7. Créer votre site web sans planifier

À qui s’adresse votre site web? Quelle devrait être l’arborescence? Qu’est-ce qui devrait être mis de l’avant sur la page d’accueil? Voici 3 réflexions que vous devez avoir avant de commencer à concevoir votre site web. Les réponses à ces questions auront une grande influence sur la façon que votre site doit être élaboré. Un site développé sans planification et sans stratégie n’aura probablement pas les résultats escomptés. L’expérience utilisateur et la navigation, pour ne nommer que ceux-là, sont deux critères très importants pour que l’internaute soit à l’aise sur votre site.

Avant de passer à l’action, assurez-vous donc de réfléchir à tous les aspects de votre site.

8. Ne pas avoir d’offres en fonction du cycle d’achat

Vous avez surement déjà entendu parler du cycle d’achat et du parcours client. Afin de convertir nos prospects en clients, il faut donc avoir des offres qui vont les faire progresser dans l’entonnoir de vente.

Une erreur commune est d’avoir plusieurs offres dans la phase de décision comme une demande de soumission, mais de ne pas en avoir en sensibilisation. Un article de blogue comme celui que vous lisez présentement est un bon exemple d’une offre pour une personne qui est dans cette phase où il veut en apprendre davantage et se sensibiliser.

9. Seulement faire de la publicité sur Google Adwords

Google Adwords est un outil très intéressant pour faire la promotion de vos produits et services. Par contre, il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Nombreuses sont les entreprises qui y consacrent une part trop importante de leur budget marketing. Il est important de diversifier vos sources de trafic pour aller chercher un plus grand nombre de clients potentiels.

Facebook peut être à considérer pour les entreprises en B2C (Business to Customer) qui veulent rejoindre un segment bien précis de leur clientèle. En effet, avec Facebook il est possible de cibler des gens avec un profil sociodémographique bien précis et des intérêts en particulier. Prenons l’exemple dans la photo ci-dessous d’une compagnie qui organise des mariages.

Publication-Facebook

Cette annonce sera alors visible seulement par les gens qui se sont fiancés dans la dernière année. Il serait donc peut-être intéressant d’attribuer une part de notre budget en publicité dans ce populaire réseau social.

10. Faire passer le design avant le contenu

Il est important d’avoir un site attrayant visuellement avec de belles couleurs, mais il ne faut pas lésiner sur le contenu. C’est pour cette raison que les internautes viennent sur votre site, pour consulter votre contenu. Ils veulent en apprendre davantage sur ce que vous offrez et ce n’est pas le design qui l’aidera. Alors, prenez garde de ne pas investir tous vos efforts uniquement dans le design de votre site web.

 

Voilà donc 10 pratiques que vous devriez arrêter de faire sur le web. Vous en avez surement d’autres! Partagez les vôtres dans les commentaires.